French And Italian | Thémes et Perspectives Littéraires
F375 | 2520 | Isbell


Topic: Poètes du XIXe siècle: Rêve, ivresse, magie.
Mets-toi sur ton séant, lève tes yeux, dérange
Ce drap glacé qui fait des plis sur ton front d'ange,
Ouvre tes mains, et prends ce livre: il est à toi. Prerequisite: FRIT F300; fulfills AHTI requirement. Dans ce cours, nous voguerons bercés sur une mer de poésie, une mer qui commence avec ce Victor Hugo que Cocteau appelait "un fou qui se croyait Victor Hugo". Nous verrons Alfred de Musset, Vigny et Lamartine- "Salut! Bois couronnés d'un reste de verdure!"- et le groupe qu'on appelle les frénétiques, mangeurs d'opium qui buvaient du vin das de crânes: "Quand il n'était pas grand, on lui avait dit: - Si tu as faim, mange une de tes mains". Nous lirons les poétesses Louise Ackermann et Marceline Desbordes-Valmore- "J'ai voulu ce matin te rapporter des roses". Après les romantiques, nous conaîtrons Gérard de Nerval, le grand mystique-"Je suis le Ténébreux, le Veuf, l'Inconsolé"- et Les Fleurs du mal de l'incroyable Baudelaire: "J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans". Nous lirons en tout deux de 400 pages, une belle Anthologie de la poésie française du XIXe siècle. Le second volume présente les Parnassiens comme le Cubain Hérédia et Leconte de Lisle, et les Symbolistes qui étaient une influence si grands sur Ezra Pound, T.S. Eliot et ainsi sur la poésie anglo-américaine moderne. Charles Cros: "J'ai trois fenêtres à ma chambre: /L'amour, la mer, la mort"; Paul Verlaine et son amant Rimbaud - "Je est un autre"- qu'il essaya de tuer, et qui abandonna la poésie à vingt-quatre ans pour aller combattre en Afrique; Mallarmé enfin, qui dit avant la théorie du chaos qui'"Un coup de dés jamais n'abolira le hasard", et qui écrivit ceci à vingt ans, comme Rimbaud: "La chair est triste, hélas! Et j'ai lu tous les livres". On écrira deux poémes et un voyage du semestre, mais à vrai dire, la poésie est un chemin de bohême, ouverte à tous, et elle ne termine pas: Si je désire une eau d'Europe, c'est la flache
Noire et froide où vers le crepuscule embaumé
Un enfant accroupi plein de tristesses, Iâche
Un bateau frêle comme un papillon de mai.