French and Italian | Ecritures du feminin
F650 | 2362 | Prof. Margaret Gray


Topic : Constructions, Enjeux, Consequences.  Dans ce cours, nous nous
interrogerons sur la construction du féminin dans divers discours
narratifs, sur les enjeux qui sont ainsi engagés et leurs
conséquences. Nous commencerons avec différentes pratiques et
stratégies narratives qui produisent un féminin "monstrueux" dans
Thérèse Desqueyroux de François Mauriac, et Roses à
Crédit d'Elsa Triolet. A partir du matérialisme monstrueux et
obsédant du roman de Triolet, nous poursuivrons le féminin qui,
d'abord complice, finit par refuser la culture qui l'a produit dans
Les Belles Images de Simone de Beauvoir. Deux textes de
Colette–La Vagabonde et L'Envers du Music-Hall–
documentent la lutte professionnelle et personnelle du féminin dans le
monde du music-hall, où production et consommation sont réglées par
des intérêts masculins. Nous passerons ensuite à la construction du
féminin à travers l'amour interdit et la transgression d'ordre
culturelle, sociale et raciale dans Kamouraska d'Anne Hébert, Un chant
ecarlate de Mariama Ba, et L'Amant de Marguerite Duras. De là,
nous scruterons, à travers deux romans de la Guadeloupe, le féminin
fragmenté et multiple de Traversée de la Mangrove de Maryse
Condé, ainsi que le féminin solitaire, menacé, mais qui persiste, de
Pluie et vent sur Télumée Miracle de Simone Schwarz-Bart. Nous
conclurons avec une petite fugue fantaisiste à travers le roman
Truismes de Marie Darrieussecq, et la reprise, c'est-à-dire, le
remaniement du conte de fée, Piège pour Cendrillon de Sébastien
Japrisot. A travers nos diverses lectures, nous nous porterons sur la
question de la valeur du féminin en tant que mécanisme
d'interprétation. Il y aura un exposé, un examen partiel et un
exercice de fin de semestre (examen ou dissertation d'une vingtaine de
pages, au choix).